Rechercher
  • Catherine GASTON

La comparaison : un manque d'estime de soi

Une consultante me confiait dernièrement une problématique qui la fait beaucoup souffrir : elle ne cesse de se comparer aux autres, d'être envieuse de ce qu'ils ont.


Que nous disent les arcanes du Tarot de Marseille à ce sujet, et surtout quel conseil peuvent-ils donner pour se défaire de cette habitude ?


La question posée : "la comparaison, qu'en est-il ?"


Je reçois l'arcane XX, Le Jugement.

Qu'est ce que le jugement ? Porter un jugement sur quelqu'un, que ce soit en positif ou en négatif, cela revient à porter un jugement sur soi et s'agissant de la comparaison négative il s'agit bien d'un manque d'estime de soi-même : Je me compare à l'autre, je me demande pourquoi l'autre réussi à faire telle ou telle chose et pas moi, pourquoi il a la compétence et la capacité alors que j'ai l'impression de travailler beaucoup plus, de faire de lourds efforts pour arriver à son niveau mais je n'y arrive pas.

Pourquoi ?

C'est un manque de confiance en nos potentiels, en nos aptitudes

Se comparer à l'autre c'est voir nos carences, nos défauts, et occulter nos qualités, nos dons.


Comme la consultante évoquait également la jalousie, l'envie (en lien avec la comparaison), je pose de la même façon la question : la jalousie, l'envie, qu'en est-il ?


Je reçois l'arcane XXI, Le Monde.

Le monde, c'est cette femme à l'intérieur d'une couronne de laurier, entourée des 4 éléments représentés aux quatre coins de la carte. L'envie c'est vouloir posséder tout ce qu'il est possible de posséder dans le monde à un moment donné. Ce que l'autre a à l'instant T, je le veux également. Parce que j'ai l'impression qu'à l'intérieur de la couronne de lauriers je suis aussi nu et dépossédé que la femme de l'arcane 21. Toutefois, cette impression de dépouillement vient du sentiment de jalousie généré par la comparaison.


Un exemple concret, professionnel : Pourquoi cette personne a 10 clients par jour alors que moi j'ai difficilement 10 clients dans le mois ?


Cette nudité de l'arcane 21 n'est pas un dénuement ! Elle témoigne de notre authenticité et de notre unicité. Nous avons tout en nous. Nous possédons déjà des dons qui nous sont propres. L'arcane du monde c'est l'accomplissement personnel.


L'arcane du monde, c'est la 21ème carte. Si l'on considère qu'il y a 22 arcanes majeurs dans un jeu de tarot, que ce 22ème arcane est le mat qui ne porte pas de numéro, qu'on qualifie de "joker" se déplaçant dans le jeu tel un pèlerin spirituel, alors on peut dire que l'on termine avec le monde : c'est l'apothéose ! Un épanouissement personnel quand on a mené à terme une démarche intérieure. Donc, ce qu'il est important de comprendre dans le sentiment d'envie ou de jalousie, c'est que l'épanouissement de l'un n'est pas obtenu par le même objet ou le même but que l'épanouissement de l'autre.


Si l'on reprend l'exemple précédent, peut-être que la personne qui a 10 clients par jour est très fatiguée à la fin de la journée. Elle a fait des horaires de bureau pour recevoir ce nombre élevé de consultants. elle n'a pas pu aller faire ses courses, s'occuper de ses enfants, faire son jogging. Elle se dit peut-être qu'elle aimerait avoir plus de temps pour elle. Elle consulte son agenda, en se disant que demain ce sera la même chose. Et elle regarde cette personne qui a 10 clients par mois en se disant : "quelle chance elle a, elle peut aller prendre un thé avec une amie, ou amener sa fille au parc"


On ne sait jamais si la personne qu'on jalouse est aussi épanouie qu'on le pense, ou si ce qu'on lui envie lui convient. Et même si elle est satisfaite, cela ne signifie pas qu'on ne peut pas obtenir la même chose, d'une façon différente.


Il y a une cohérence entre la problématique de la comparaison et de la jalousie, entre cet arcane XX et cet arcane XXI. Dans les deux cas, il s'agit de l'estime de soi, de notre capacité à nous connecter à qui l'on est profondément et non pas en fonction de l'extérieur.


Observez le regard de la femme dans l'arcane du monde. Elle lève les yeux vers l'ange qui claironne dans l'arcane du jugement à gauche ! Et la trompette est dirigée vers la personne du centre de la carte, qui nous représente dans notre besoin de nous sentir valorisé (les deux personnages à droite et à gauche applaudissent).


Quel est donc le conseil pour se libérer de la comparaison et de l'envie ?


Je reçois l'arcane XVI, La Maison Dieu

Dans l'interprétation des rêves, symboliquement la maison représente notre corps. La Maison Dieu c'est notre corps Divin, c'est notre corps Sacré, c'est cet endroit qui n'appartient qu'à nous, qui est unique, dans lequel on met de la bienveillance, de l'amour, du respect. Se comparer ou jalouser, c'est se manquer de respect, manquer de bienveillance pour soi - cette femme est très belle, je me sens si vilaine - Pourtant, lorsqu'un corps est nourri à l'intérieur par de l'amour de soi et de l'amour pour les autres, l'âme qui s'y loge irradie à l'extérieur. Prenez l'exemple d'une personne aux traits irréguliers. Elle sera malgré tout pour l'extérieur très attirante, charismatique, par ce qu'elle dégagera de l'intérieur.


Le conseil de la maison dieu c'est :

Soyons bienveillant avec

- notre corps, en faisant de l'exercice, en le nourrissant de façon équilibré

- notre coeur, en lui demandant de nous donner de la force, en nous donnant de l'amour également

- notre esprit, travaillons soit par des exercices de méditation, soit par l'écoute d'audios inspirants, des mantras, sur nos pensées et sur nos paroles


Notre corps est le véhicule terrestre qui abrite notre âme. L'écologie intérieure et l'écologie extérieure sont tout autant important.


C'est avec cet arcane qu'on illustre la façon de se détacher de ce besoin de se comparer.

Observez les 2 personnages en bas de la tour, les petites boules qui tombent et la flamme à droite qui soulève le haut de la tout : Prenons conscience du Divin qui entre en nous, de ce qui nous rend Unique, faisons sauter ce mental qui nous amène à voir nos défauts mais pas nos qualités, donnons une nouvelle énergie à ces "corps, coeur, esprit". Les deux personnages nous proposent une vision de libération de toute comparaison, ils exultent, ils font des cabrioles tels des enfants spontanés et détachés. L'enfant ne se compare pas aux autres. Si à la crèche son petit copain marche et pas lui, il ne se désespère pas en le jalousant ! Il se construit à son rythme. Il est unique. Et devenu adulte, nous sommes toujours unique.


Pour terminer, lorsque vous prenez du recul et que vous regardez les 3 arcanes, vous allez constater que dans celui de gauche il y a 3 personnages et un ange, au milieu 1 personnage, 3 animaux et 1 ange, et enfin, à droite, 2 personnages. Qu'est ce que ça nous dit ? comparaison, jalousie : on laisse trop de place à l'autre, à l'extérieur, aux sentiments négatifs. Allégeons les jugements, surtout ceux que l'on se porte ; revenons à notre centre et à notre Unicité ; choisissons de communiquer avec l'autre plutôt que de l'envier. Nous apprendrons à mieux le connaître et comprendrons ce qu'il vit réellement, qui est souvent bien loin de ce qui nous avait fait rêver !


Voici donc un début de compréhension de cette problématique de la comparaison, de la jalousie et de la façon dont on peut oeuvrer pour se détacher de ce sentiment. Car cela reste un sentiment.

Le sujet est traité ici de manière générale. Si vous souhaitez travailler cette problématique à un niveau plus personnel, vous pouvez prendre RDV pour une séance de guidance.

la comparaison la jalousie le conseil

71 vues0 commentaire